Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 08:45

La misère aux yeux nus
S’est trouvée un canette à boire;
Elle chante, elle rit à la rue,
Enfermée, cabossée, hilare de son désespoir.

La misère aux yeux nus
Crache sa colère, vide ses gros mots
Aux passants ignorants, fausse foule ingénue
Qui refuse de voir et d’entendre ces cœurs trop gros.

La misère aux yeux nus
En a fini avec le monde.
Elle va nue et crue
Le corps à la traîne, son cœur en ralonge.

La misère aux yeux nus
Quémande à la ronde
Un Euro, un p’tit sou, Monsieur, Madame, juste un dû
Pour ma crasse mon impudeur et ma puanteur immondes.

La misère aux yeux nus
Me ressemble, te ressemble, ressemble à tout le monde
Avec juste en moins ce petit plus:
Pas de pays où poser ses solitudes, sombres apatrides des catacombes,
Pandémie d‘êtres humains, qui pour nous n’existent plus.


Ut le 27/07/2008.
Kath est en deuil, en misère de coeur; alors je repose ça là, même si elle ne peut pas lire. C'est à moi que ça fait bonheur de lui dire......
Un chemin vers elle:
http://fulgurances.over-blog.com/article-34166374.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Enriqueta 03/08/2009 09:44

Une grande désespérance dans tes mots.

Ut 04/08/2009 08:27


Les mots sont éphémères... la misère aussi... du moins je l'espère!
Je t'embrasse.


katherine 03/08/2009 01:41

Tu l'as republié...
Silence d'émotions.
Chut... Baisers

Ut 04/08/2009 08:01


Je n'avais pas le coeur à mettre d'autres mots sur ta douleur.
La misère s'efface toujours, Kath.
Baisers.


Stellamaris 02/08/2009 21:46

Un texte magnifique, un concentré d'humanité ... Toute mon amitié, bises.

Ut 03/08/2009 20:36


Merci beaucoup Stellamaris.
Je t'embrasse.


gazou 02/08/2009 09:21

très beau poème, très touchant

Ut 04/08/2009 09:50


Merci Gazou.


colette 01/08/2009 20:07

oui des ressentis différents mais unanimes pour dire que c'est beau ce texte et ce partage

Ut 02/08/2009 08:54


Les mots écrits effacent la distance, la pudeur, l'orgueil.
Ca c'est leur pouvoir!


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives