Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 08:02

Les enfants ne comprennent pas le temps. D’ailleurs ils n’ont pas de temps: pour eux il est toujours temps, qu’ils jouent, qu’ils dorment, qu’ils mangent: c’est pas décompté; c’est en continu. La vie ne file pas: elle est présente; tout le temps.

Dali a peint les montres molles, qu’ont perdu le temps, tic-tac éteint par les couleurs du pinceau.

Il existe des bonbons en forme de montres. Ils sont mous, et avec mes enfants on les déguste très souvent; histoire de pas se prendre au temps. Les enfants adorent manger les montres.


Comme les adultes sont pris par le temps, il leur a été donné un faux temps; un temps distordu et devenu incompréhensible; le temps offert pour récupérer: le temps de la nuit et des rêves.

Mais ils l’occupent sans vraiment s’en soucier; ils disent qu’ils ont besoin de se reposer, de dormir………..

Et pourtant ce temps là (si on peut parler de temps), c’est leur seul moment d’univers. C’est là que se partagent le passé le présent et le futur; c’est là que se mélangent les existences connues ou inconnues; c’est là que la pesanteur des vies n’existe plus.

Et si on faisait bien attention, on pourrait mélanger le jour avec les failles du temps: il suffit d’un souvenir, d’une odeur, d’un frisson…..
Je crois que pour bien l'apprendre, il faudrait dormir tout éveillé!

Ou oublier de compter; oublier l’algèbre, ce truc arbitraire qu’on s’est senti obligé de poser en paravent entre l’espace et nous.


Peut-être; peut-être qu’en allant tout au bout du temps perdu, on découvrirait la mort………. Et que c’est pas si triste, parce qu’ils seraient tous là, nos perdus, nos manqués, nos amours et nos peines: dans le temps oublié de l’infini. Là d’où l’on vient; là où on va…..

Quoique toutes les montres du monde en disent!


Ut le 05/08/2009

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philomène 17/09/2009 14:58

Mon petit-fils a un livre dont le titre est "Les montres molles" (Claude Ponti).
On se régale à le lire tous les 2...

Ut 17/09/2009 16:03


Donc c'est un bon livre! Un livre où le temps ne compte pas; un livre pour le temps des grand mères et des petits enfants... :)


Renard 07/08/2009 02:45

J'ai A-DO-RÉ ce texte.
Cette variation sur le temps, ses représentations, son calcul, ses failles....l'utilisation que nous en faisons ou non, le temps selon les âges....

Magnifique...
Bravo pour ce texte et bises de nuit à toi

Ut 07/08/2009 11:18


Renard à queue d'argent est venu, a laissé quelques poils de mots entortillés aux miens.
Je t'embrasse fort.


Lmvie 06/08/2009 22:58

Joli le "transparent"

Arthémisia 06/08/2009 16:49

comme il est bon de se laisser prendre par l'in-temporel...!

Ut 07/08/2009 09:44


In-temporel ne dure que le temps qu'on lui consacre! Rire :)
Je t'embrasse Arthi.


gazou 06/08/2009 16:13

C'est vrai,pour les enfants la vie est présente, elle ne file pas comme pour nous..Retrouver ce ressent de l'enfant, cela serait bon

Ut 06/08/2009 22:08


Alors demande à ton boulanger qu'il commande des bonbons en forme de montre :)
Baiser Gazou.


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives