Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 06:56

Chez Fickr

Orée de jour.

Rappel d’hier:

Nage gélatine, translucide;

Comme si l’eau s’était épaissie: bleue dessous; verte dessus,
à cause du mélange palette mer-soleil.


Pinceau de gris de nuit.

Sommeil imprécis.


Orée de jour.

Tête floue, douloureuse, même aux penchers doux.

Corps saoul, gourd et lourd.

Mains tremblées, à peine, juste assez pour renverser un peu de café.


Couleurs vapeurs-sueurs.

Fièvre.


La pluie de ce matin va abîmer la toile d’eau d’hier; la trouer par millier.


Ut le 02/09/2009

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

juliette 04/09/2009 10:15

serait-ce un délire doux dans l'eau glauque de la fièvre

Ut 05/09/2009 08:09


Mélangé au délice affolant de l'eau claire dans la mer :)


Lmvie 03/09/2009 22:47

Superbe !

La grippe te va bien...


Je t'embrasse

Ut 04/09/2009 00:37


Oui?
Oui, mais quand même, je préfère sans fièvre et sans mal de tête!

Baisers nuit Lmvie.


callivero 03/09/2009 19:38

Exactement comme ça !

Ut 04/09/2009 00:40


La toile ou la fièvre? (Sourire)


Loic 03/09/2009 18:29

C’est joli. Mots délicats pour évoquer ce lever humide. Mots d’artiste pour brosser avec délicatesse cette toile d’eau fragile que la pluie va abîmer. Je les apprécie, eux et leur justesse. Amitiés. Loic

Ut 04/09/2009 00:46



La peinture me manque peut-être un peu?
Merci Loïc d'être passé: je te sais très occupé... et ils sont superbes tes blogs!!!

Amitié.



lutin 03/09/2009 14:24

Une trés belle harmonie entre image et mots, un duo couleurs.

Ut 03/09/2009 19:03


Oui, j'ai aimé ça :)
Merci beaucoup.


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives