Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 16:54


Sable vierge, libre de tous les pas d’été, comme un vieux coup de soleil à ourler la mer de septembre.

Cette eau, qui dedans n’est qu’un brouillard lavé de bleu et d’ocre, parce que son astre roi n’est plus assez droit pour la pénétrer.

Cette mer, alanguie de tous ses amours fous d’été; maintenant lascive, vague à vague. Comme enlacée sur elle-même; un peu baveuse de sommeil et de fertilité accomplie.

Et quand tu la regardes à ras bord, elle est de nacre frangée de blanc d’argent.


… Et puis elle s’écaille, et glisse toute nue contre le sable qui en garde longtemps la trace humide, la résonnance multiple, ventre à ventre.


Ut le 22/09/2009

Partager cet article

Repost 0

commentaires

callivero 25/09/2009 07:17


Je dessine toujours, mais j'ai moins le temps, alors, il faudra patienter un peu !


Ut 25/09/2009 21:17


Je sais bien ça Callivero... je suis juste un peu égoïste, hein? Juste un peu envie d'avoir les yeux qui brillent...


callivero 24/09/2009 21:04


Très sensuel !


Ut 24/09/2009 23:11


Oui. Ca y est, tu t'es changée en maîtresse? Même la lune ne nous parle plus de toi.........


Chantal Sayegh-Dursus 24/09/2009 15:05


La photo se marie au texte qui nous emporte sur une plage lèchée par une mer languide. Très beau.


Ut 24/09/2009 22:50


Merci bien Chantal.


fanfan 24/09/2009 00:01


magnifique! la plage à la fin de l'été c'est cela !


Ut 24/09/2009 13:47


Et tu sais quoi? j'y suis retournée hier....
Veinarde! Je suis une veinarde!

Danse, danse Fanfan, que je te regarde!


Daniele 23/09/2009 23:28


La mer est une maîtresse ensorceleuse...


Ut 24/09/2009 13:38


C'est une grande coquine; elle pétrit tout ce qu'on lui donne!


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives