Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 16:11


Et tout petit et tout presta

La jeune fille montait la nuit légère

La pente douce vers l’Opéra;

Et plaplaplui et plaplanère

En jupette danse des hanches

Et jeunesse à bout de jambes.


Et clap clap clip et clap clap cla

Toquait à la porte de l’Opéra,

Béance immense d’absence des voix,

Où l’attendait le souvenir

D’yeux rieurs, de bouche pour conquérir.


Et sombre et d’ombre blan blac

Lourde porte céda;

Et petit homme était là

Traînant ses mules shlap shlap.

Pas de bouquet, pas de vin carmin,

Mais une télé et ses doigts malins.


Et aïe aïe ille et aïe aïe aïe

Sa faille

La jeune vierge

Brûla,
Au cierge,

Au désir d’opéra

Du p’tit homme comme ça…


Et patati et patata

Petit homme blabla.

C’est bien joli tout ça

Mais vraiment ça ne suffit pas.

Ca fait juste mal tout bas.


Et tout petit et tout peta

Et plaf plaf plif et plaf plaf plaf

La femme descendit vers l’aube en bas,

Jupette blanche brouillée

Jeunesse flasque et filée.


Et descendaient ses yeux sur l’impudeur

Et descendait le long sommeil douleur

Et descendait le sang de la pucelle.


Et descend la «fille» de la ruelle.


Ut le 28/09/2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Ut - dans Les Amants
commenter cet article

commentaires

lise 05/10/2009 22:25


Chanson de la jeune vierge
déflorée
sniff sniff
et du ptit homme bêta
pouf pouf

Ce fut un bel opera
ra ra


Ut 07/10/2009 13:27


Ra ra que dalle, oui! ma Juliette! :)


Arthémisia 01/10/2009 16:54


Shlap, shlap, shlap...
Une autre fois sera.
Blabla de fleurs, et de nougats.
Et lumières douces il y aura.
Petit homme ne sait pas.
Mais apprendre il pourra...


Ut 02/10/2009 10:17



Seul l'avenir le dira.... (sourire)



Daniele 30/09/2009 01:11


Le sang a coulé
Les larmes aussi
Le blabla a rien vu
Le blabla a rien entendu
Le sang, les larmes n'ont pas crié

Beau UT


Ut 30/09/2009 14:15


Pas crié... beau Danièle!
Le sang du corps, les larmes de l'âme ont chanté; sur deux temps. Passé, présent; l'avenir y en a pas: elle est la fille de la ruelle.

Je t'embrasse belle âme;

PS Tu vas écrire sur la nouvelle consigne de Juliette?


Lmvie 29/09/2009 22:46


Quelle violence sur le ton chantant !

Bisous


Ut 29/09/2009 22:58


Je savais que tu entendrais....

Baisers, toi.


nettoue 29/09/2009 15:28


Pauvre petite fille, si elle savait... La vie tant que l'on ne la prends pas à bras le corps n'est que déception.
Je t'embrasse, UT, mon unique !
Nettoue


Ut 29/09/2009 18:45


Je crois bien que tu as raison... encore faut-il le savoir, et ne pas trop croire au père noël...
dans le cas présent  c'était le petit monsieur blabla.. mais c'est bien du pareil au même: c'est toujours un mec! Rire!


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives