Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 12:03
Sur une idée de Juliette link, pour la communauté Papier libre link



Dans une valse du bal

Un deux trois, Bonheurs


Y a toujours un crève cœur qui vient balayer l’bonheur;

Ya toujours un éclat qui coince et qui grince et qui pince l’cœur.


Parce qu’y a toujours l’ample de not’e danse,

Couleurs douceur, rondeurs chaleur;

Tes bras pis tes jambes, ton corps à mon cœur.


Et pis y a toujours une p’tite blondeur

Un regard dessus dessous, voyeur.

Contre temps épié de la valse.


La pie blondeur à vider mon coeur

Sur un deux trois, perdue la valse.

Et rayé le carnet de bal.

Et perdu, éperdu mon bonheur.


Elle fait mal la p’tite blondasse,

Et ton regard en retard d’un temps, deux temps, qua’t temps.


Il fait mal ce p’tit éclat qui coince et qui grince et qui pince

Tout l’temps!


Et à chaque bal que je pleure,

Parce que t’étais bien le seul

A écrire dans mon petit, tout petit carnet de bal….


Ut le 30/09/2009

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fanfan 02/10/2009 13:39


heureusement qu'il n'existe plus ce carnet de bal: l'émoi des jeunes filles attendant qu'un cavalier veuille bien venir inscrire son nom ...


Ut 02/10/2009 21:44


Oui, imagine que personne ne se présente; que le carnet reste à jamais vierge!
C'est pour ça que je ne danse pas la valse... danser toute seule et très réconfortant! :)
Ceci dit, j'ai quand même vu que toi tu étais très bien accompagnée pour une certaine prestation...
Je t'embrasse Fanfan.


caphadock 02/10/2009 10:19


Merci UT
Je ne suis pas une culture mais un pécheur qui amorce à la culture, autodidacte curieux et fouineur, trouver la signification de ce que je ne connaîs pas est pour moi une certaine jouissance que
j'essaye de faire partager


Ut 02/10/2009 15:04


Et que tu fais à merveille!

Bonne journée Monsieur le pécheur pour nos yeux.


Lmvie 01/10/2009 23:44


Un pas bonheur
Un pas aigreur

Alternance...la vie


Je t'embrasse


Ut 02/10/2009 10:22


Combler les aigreurs, les danser de bonheurs neufs, propres (propres à soi).
Baisers Lmvie.


nettoue 01/10/2009 15:46


La pauvre demoiselle esseulée souvent, dont le carnet de bal va rester en l'état mille ans ! ëtre, derrière toujours au dernier rang, il y a de quoi, partir en...pleurant!
Je t'embrasse mon amitié-tendresse
Nettoue


Ut 02/10/2009 10:06


Sourire... merci ma Nettoue!
Tu comprends pourquoi je ne vais pas au bal; pourquoi je ne sais pas danser musette ou valse? (Je suis sûre que toi tu sais faire!)
Je t'embrasse mon amitié de plume.


caphadock 01/10/2009 13:36


Carnet de bal dans la musette
Carnet de bal pour faire musette
On les trouvent au bal musette

Alors au bal c'est la fête
Avec mademoiselle Suzette
On danse, on danse le musette

Carnet de bal de nos vingt ans
De la jeunesse d'avant


Ut 02/10/2009 10:04


Sourire...
J'ai encore vu de bien belles images sur ton blog..; faut que je retourne voir ça de près.
Vous êtes une culture, Caphadock!


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives