Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 22:02

Pette salle.

Chaises, chevalets, petites tables.

Lumière.

Au centre, une table plus grande.

Odeurs de toutes les peintures, toutes les couleurs, tout ce qui sert aux mains à caresser le papier.


Posée sur la table, un modèle.

Nu.

Une jeune-fille fine, et ronde malgré tout.

Pas un de ses doigts ne bouge. Elle a attaché serré ses longs cheveux blonds. Elle est concentrée sur le corps arrêté; sur la pose.


Et dans l'air ça parle de rondeurs et d’angles; ça grignote, gigote le papier de couleurs du corps.


Ils racontent l’histoire de ce corps.

Ils croquent sa parole.

Les peintres.


Ut le 06/10/2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Ut - dans Mes gosses
commenter cet article

commentaires

caphadock 07/10/2009 20:31


La magie du peintre n'est pas tant de faire entrer ce corps immobile dans le tableau mais d'y faire entrer l'âme


Ut 08/10/2009 09:31


Quelle âme? La sienne ou celle du modèle? Ou les deux?
Voir le commentaire d'Arthémisia qui dirige cet atelier.
Je t'embrasse Caphadock.


fanfan 07/10/2009 19:57


tu nous exposes à travers tes paroles les deux" antagonismes"
le calme absolu du modèle qui reste concentré sur sa pose, détaché, sans doute , et les "peintres "qui s'agitent mesurent, cherchent le bon angle ...
Ce ne doit pas être si évident de s'exposer aux autres ,même artistes
bonne soirée;bises


Ut 08/10/2009 09:28


Ton analyse est fine et juste Fanfan!
Je pense que ce qui n'est pas évident, c'est la première minute où le corps est exposé: les regards sont avides de tout apprendre sur lui. Après c'est de l'art, et rien d'autre.
Voir le superbe commentaire d'Arthémisia :)
Baisers.


tilk 07/10/2009 19:24


il faudra un jour que je tente de peindre avec un model
surtout si ça sent si bon...
besos
tilk


Ut 07/10/2009 23:22



Rire!
J'ai un très bon modèle sous la main :)
Besos.



marlou 07/10/2009 17:58


Le corps a son langage que seul l'art déchiffre...Elle est belle, celle qui s'entend parler dans le silence.
Baisers


Ut 08/10/2009 09:25


Oh merci Marlou!


Arthémisia 07/10/2009 16:22


Lire : "Le plaisir de recevoir la vie de l'autre..."


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives