Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 14:17

A toutes fins utiles : En France, l'usurpation d'identité peut être sanctionnée de 5 ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende comme le précise l'article 434-23 du Code Pénal.

L’usurpation d’identité débute toujours par la collecte de renseignements personnels sur l’individu fraudé. Les renseignements personnels peuvent être le nom, le numéro de téléphone, la date de naissance, l’adresse, le numéro d’assurance sociale, le numéro de carte de crédit, le mot de passe de carte de débit ou toute autre information permettant d’identifier la personne.

 

De plus sont des facteurs aggravants ce délit :

 

L’utilisation, de manière réitérée, sur un réseau de communication électronique de l’identité d’un tiers ou des données qui lui sont personnelles, en vue de troubler la tranquillité de cette personne ou d’autrui, et l’utilisation, sur un réseau de communication électronique, de l’identité d’un tiers ou des données qui lui sont personnelles, en vue de porter atteinte à son honneur ou à sa considération 

 

Simone, ceci est mon unique et dernier message d'avertissement.

 

Ut le 09/09/2010.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ut - dans Flics
commenter cet article

commentaires

simone 10/09/2010 08:00



Mon dieu oui je m'excuse bien volontiers  de vous avoir blessée!...comme on s'excuse quand par distraction on écrase le pied de quelqu'un.



Ut 10/09/2010 08:14



Merci.



simone 09/09/2010 22:42



J'ai beau chercher...M'est-il arrivé une autre fois (comme vous le faites entendre) de vous citer comme je l'ai fait ce matin effectivement chez Arhémisia?



Ut 10/09/2010 07:30



"Citée" n'est pas le terme! Quand on reprend une partie des propos d'une personne (hors contexte qui plus est) que l'on signe à sa place, et le tout sans ni préciser qu'on la cite, lui en
demander l'autorisation : c'est un faux.
Et....
J'aurais préféré de simples excuses à une mauvaise tentative d'accusation... mais cela ne doit pas être de vos usages.



jardin zen 09/09/2010 21:27



il y a des gens qui ne connaissent pas la vie ,c'est une partie de ping-pong !
quand on envoie une balle pourrie .........tôt ou tard ,elle revient ,et sans prévenir !!
 bizzzzzzzzzzzzz



Ut 09/09/2010 21:47



Rire! Comme tu as raison!!!!!



Bifane 09/09/2010 20:25



Y aurait-il une saison des malades, fraudeurs d'identité et autres plagiaires, comme il y en a une de silence et d'absence ? Je comprends ton agacement, Ut, mais il ne faut pas oublier que si les
médiocres n'ont d'autres rechanges que de se faire passer pour ce qu'ils ne sont pas, il leur manquera toujours le talent suffisant pour occuper la place durablement et de façon convaincante...


Et une Simone en plus... Mince alors, il f'rait beau voir que tu la laisses faire !


Bien le Bonsoir, Dame Ut !



Ut 09/09/2010 20:43



J'ai lu tout ce qui t'est arrivé Bifane... effectivement ce doit être l'époque! :) Je trouve que tu réagis bien... je ne suis pas capable de ça........


Je hais le mensonge et les retors. Cette fille poste des commentaires sur des blogs en signant de mon pseudo! T'imagines?! Je suis en colère. Très en colère, et ça n'est pas prêt de me passer! Tu
as raison, elle n'a certainement pour seul talent que ce qu'il y a de mauvais en elle. Je m'en fiche : elle me laisse en paix ou je vais en guerre!... et ça aussi, je sais très bien faire :)


En attendant dame Ut t'embrasse fort cher pisteur de nuages.


 



virtuelle 09/09/2010 19:55



C'est quoi cette procédure. Est-ce la Simone qui commente tant sur mon blog?Bien à vous



Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives