Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 23:12
Premier atelier d'écriture pour mon fils et moi, ce jour.
On nous imposa l'acrostiche; en voici le fruit du grand petit homme de 14 ans.




 

Calomnies infernales que vos paroles destructrices

Endurcir votre haine envers moi ne serait qu'abattre un mur de diamant

Ne voulez vous pas un instant le regard apaisé, peser vos mots hurlants à la haine?

Dramatiques sont les phrases aux lettres en désordre

Revenez en arrière le stylo à la main

Et cessez d'éructer des consonnes assemblées.

 

Gabriel le 13/11/2009


Partager cet article

Repost 0
Published by Ut - dans Mes gosses
commenter cet article

commentaires

Dominique 19/11/2009 18:18


Commenbt ai-je pu laisser passer ça ?
Mes plus plates excuses à Gabriel à toi!

Il est très beau ton fils. Félicitations!

Bises ma Belle

Dominique


Ut 19/11/2009 22:04


Sourire... dès que j'ai entendu le mot "Acrostiche"... j'ai pensé Dominique....
Je savais que tu  viendrais le lire :)
Je savais que tu aimerais.
Je précise que nous  n'avions aucne contrainte de vers ou de longueur de phrases.... Oui, je le trouve pas mal mon fiston....
Bisous doux Dominique.


monsieur triste 17/11/2009 19:50


tu parles de moi toi? ^^ ;) Je suis ravi si mes quelques bafouilles l'on fait rire un peu =)

j'espere qu'il continuera d'ecrire, ce genre de bordel se range a grand coup de stylo et.... de contemplation! ;)

Bisous Ut


Ut 17/11/2009 21:55


Il a le temps, de devenir un Monsieur Triste :)
Et sa contemplation, il la fait dans la musique....

Bisous reçus.


Daniele 16/11/2009 23:45


Ah mais que je suis contente de découvrir et le petit-grand et son écriture..
Dis-donc, je trouve qu'il y a bien plus d'ordre qu'il ne pourrait y paraître dans ces "phrases aux lettres en désordre"
Mais Bravo bravo au Grand-Petit !
Il est beau en plus....

Belle nuit à vous !
Vais rattraper mon retard de lecture, vais mieux !


Ut 17/11/2009 21:33


Fais attention quand même: on les attrape à répétiton ces vacheries!

Il a Une encre... et ça me fait rudement plaisir! (biensûr qu'il est beau mon fils:)) Rire!

Doux bisous Danièle.


Petit Poucet rêveur 16/11/2009 20:39


C'est ton fils là sur la photo ?...Au-delà du poème, dont on a déjà beaucoup fait l'éloge je crois...d'abord ce qui me frappe et que je trouve absolument extraordinaire c'est cette participation à
un atelier d'écriture...Ensemble, toi et lui...Voilà un vécu qui n'est pas banal...Je n'en reviens pas d'ailleurs...
Mais...toi, Ut, comment l'as-tu vécu cet atelier ? Cela me rappelle de si merveilleux moments...Où je me suis sentie tellement vivante ! Dans un autre monde...


Ut 16/11/2009 22:27


Oui c'est mon fils.
C'est lui qui a eu envie de venir (il s'ennuie un peu beaucoup au collège)
Quand à ce que j'en ai vécu, je pense que cela fera l'objet d'un autre écrit... quand j'aurai digéré tout ça; cet autre monde, comme tu dis...parce que je suis profondément solitaire, et que j'y
vais à tout petits pas, histoire de ne pas tomber (maladroite comme je suis, tu ne peux pas savoir...:))


ag86 16/11/2009 18:59


J'ajoute mes compliments à ceux des Aminautes. Voilà qui promet. Des mots percutants, un vocabulaire riche (C'est un ancien enseignants qui te parle, un papy, quoi). Et on dit que nos jeunes ne
savent plus écrire !
Félicitations aussi à la Maman !
Bises. Alain


Ut 16/11/2009 22:46


Eh oui! C'est ça qui est trop!!! Nos jeunes, à qui l'on vient de faire passer une "épreuve commune" de français, le truc bidon dans toute sa splendeur (3ème):  il a eu 9/20 le gamin; et il me
dit qu'il s'en fout bien de savoir comment s'appelle une proposition relative... du moment qu'il sait l'écrire ou la dire!
Et pour te rassurer, sa dernière note de français fut 16,5.... Sourire...

Et vraiment, maman n'a rien à voir là dedans :)

Bises à toi Alain.


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives