Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 16:38

A l'usage que tu en fais, il faut que tu en parles encore; de ton coeur.

 

Au ronron qu'elle m'en donne, il faut que je la caresse encore; la chatte

Féline, yeux fentes, et corps qui pèse rien.

 

Cinq heures.

 

Prendre sa toute petite tête entre mes mains

Laisser provoquer et retenir mes doigts; câlins.

 

Grignote le stylo.

S'étire sur la feuille; sur mes mots.

 

Cinq heures.

 

Toute petite lumière satin, d'à peine écrire; la nuit.

Se dire à l'encre et dans la tête matin...

Qu'il ne fera pas froid à l'âme; aujourd'hui.

 

Dessiner dans l'air des volutes de chants muets

Programmeur d'opéra du jour, devant, s'ouvrant.

 

Cinq heures.

 

Ne pas rater du tout:

Lumière, concert, paupière de verre

Ouvrir, jouir, sourire, remplir; le coeur à vivre.

 

Bavarder tout l'temps; le mot.

 

Cinq heures.

 

Féline patouille, rapide, rieuse; le capuchon.

Ma main gratouille; sourire, la fille, et l'encre clairon.

 

Jeter, lancer; l'âme à toute vitesse

Sans faims

De riens

 

Remplir, construire; donner sans fin.

 

Cinq heures.

 

Pas s'en sortir d'écrire...

 

Ut le 16/11/2009


Partager cet article

Repost 0

commentaires

LANGLAIS 10/05/2010 10:30



cette façon inimitable de faire ronronner lez mots m'enchante


amicalement



saadou 23/11/2009 12:04


5h? l'heure du crime! l'heure ou on voudrait tuer toutes les chaines, tous les barreaux, serrer même le cou du chat qu'on est en train de caresser...
à moins qu'on ne le fasse pas et qu'on se tue soi-même?
et si on se buvait un café? tout simplement!


Ut 23/11/2009 21:36


Le crime a lieu dans mes cauchemars... je le perds souvent au réveil ; et la petite chatte ronronne si plaisir quand ma respiration d'éveil revient, qu''elle rend l'amour ; la vie, même du fond des
larmes.

Mais pour le café, Saadou.... tout simplement l'odeur, et nos chuchotis qui accompagnent la tasse brûlante...


Croc 18/11/2009 12:52


cinq heures, j'ouvre un oeil, zombie va se poser devant son PC, ouvre une page..l'oeil retombe. Cinq heures, c'est trop tôt, j'ai fermé mes pages à 3 heures..je retourne me lover sous la couette,
laissant le clavier à Daisy............


Ut 18/11/2009 21:57


Sourire... je ne le fais pas exprès... moi aussi j'aimerais un peu dormir... :)


fanfan 18/11/2009 09:08


tu es lève-tôt! jolis mots jetés délicatement sur la feuille à l'heure où le monde dort encore sauf la chatte .
Oui, une belle journée qui s'annonce! bisous


Ut 18/11/2009 22:19


Sauf la chatte.
Terrible, non?!
Je t'embrasse Fanfan.


Renard 18/11/2009 01:43


5 heures... heure du thé
5 heures... heure des "cinq à sept"
5 heures... heure de l'éveil, des chats, de la lune...des mots...

Merci pour ce moment enfiévré et doux
Je t'embrasse Toi


Ut 18/11/2009 22:24


Cinq à sept... oh oui!!!

Et moi Toi! Grand!


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives