Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 08:45

"L'amour étreint à même la chair cette précarité que le poème crispe en paroles."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

juliette 21/09/2010 18:17



il et toi n'avez pas une haute idée de l'amour, l'amour est un épanouissment de quelques heures que les mots subliment pour quelques instants



Ut 21/09/2010 20:42



Mais c'est exactement ce qu'il dit!


Précarité et crispation de cette précarité....



claire 21/09/2010 11:14



Je pense que la poesie ... vraie... va bien au delà de la crispation... parce que la poésie n'etreint rien et rend libre de toute etreinte...



Ut 21/09/2010 11:55



C'est une belle interprétation!


Par crispation, je voyais tous les sens réunis en un mot, le seul mot Vrai :)


Baisers.



Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives