Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 18:12

 

Lustre-20ballons.jpg

 

 

Colette nous a offert une chanson aujourd'hui, et j'y ai entendu « … this crazy thing... »

« Cette folle chose »

… et j'ai pensé : cette folle chose que d'espérer encore et toujours du bonheur, de la chaleur, un peu de sous, un peu des autres autour.... cette folle chose que d'y croire un an après l'autre, et d'y travailler si fort ; et de se le souhaiter encore et encore ; cette folle chose que de vivre.. eh oui!... Et d'aimer ça! Cette folle chose que de continuer de se battre, contre la maladie, contre la misère, contre la mort, même...

Cette folle chose qu'être humain, ce râleur et qui fonce envers et contre tout! Qui râle et qui fait, construit, créé.... qui se relève...

Les cloches sonnent à toute volée, et une fenêtre est ouverte pour les entendre, ces cloches d'hommes qui distribuent de l'espérance....

Wish, this crazy thing... Cette folle chose qu'est l'espérance...

On s'endort un peu grisé et pétillant, prêt au nouveau monde qu'on a écrit, dit, chanté, … qu'on fête.

… Il est un petit matin d'hiver comme un autre ; vraiment comme un autre... et on imagine bien sûr, que tout se lève, enfin neuf et merveilleux.

 

Ut le 01/01/2011 Nouvelle-image2.gif

 

Un voeu pour nos sans logis...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Babou* 07/05/2011 16:39



Une chose folle de penser qu'un soir dans l'année change ou peut changer une vie ou une envie... parfois ce soir soir là est un soir de larmes seul au fond de son lit et toute sa vie balance au
bord du verre effervescent de l'antalgique pour calmer cette douleur qui frappe au coeur... ce soir là on réalise combien est futile cette fête juste d'un soir en se disant demain existe t'il
vraiment??? et puis on avance vers ce premier matin qui est le même qu'hier car le cauchemar nous a absorbé et maintenant il faut lutter pour que revienne le beau temps.... et puis on lutte, on
lutte fort et un matin le soleil revient pointer le bout de son nez alors l'espoir renaît et là c'est le premier matin le vrai le grand le beau matin... Deuxième semaine de rayons mais toi tu
sais les hauts et les bas qui vont avec... C'est le 31 décembre au soir que j'ai su que j'avais le cancer...


Bisous à toi ma note de musique... Bab's*



Ut 07/05/2011 17:17



Toi tu es et tu resteras la petite étoile-étincelle qui empêche qu'on se noie, même un 31 Décembre!


Je t'embrasse de tout mon coeur.



katherine 21/01/2011 22:34



J'aime ton texte comme tjrs d'ailleurs, personne ne sait écrire les mots du quotidien comme Toi ma belle clé Ut!


Je viens aussi te souhaiter une belle et douce année 2011, pour toi et les tiens! Que du bonheur en somme!


Je t'envoie mille kiss et ne t'oublie pas :)


Kath



jardin zen 11/01/2011 19:38



et ce soir ,c'est dans la droite ...........
bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz



Ut 11/01/2011 19:52



Je t'aime, toi!



jardin zen 09/01/2011 00:44



un petit coucou en passant .......
bizzzzzzzzz



Ut 11/01/2011 19:16



J'ai entendu quelque chose, là, tout contre mon oreille gauche.... bizzzzzzzzzzz, que ça fait de temps en temps :)



colette 08/01/2011 07:48



Merci d'avoir écouté la belle chanson  " If I had a river " que j'avais désiré partager avec vous en ce Jour 1


Insensé bien sûr cet espoir qui nous fait imaginer et même attendre que tout change mais sans lui, comment continuer ???


Bises Ut et oui plein de voeux pour que s'ameliore la vie de "nos sans logis..."



Ut 11/01/2011 19:17



Merci douce Colette.


Je t'embrasse tendrement.



Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives