Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 22:07

L’amour vieux a la couleur des tremblements aux mains ridées qui se cherchent.

L’amour vieux trottine en duo sans faire de bruit: il est tellement habitué à eux deux qu’il n’a plus besoin de dire.

L’amour vieux se promène le visage nu, rides offertes et un peu pâlottes de tant de temps; il regarde par terre en boitillant les ans courbes, accroché l’un à l’autre car chacun est sa corde de rappel; la corde d’escalades du vieil amour jeune.

L’amour vieux n’a même plus besoin de se servir des autres comme prétexte à son existence: l’un est le miroir de l’autre; leur vie à deux le réceptacle.

Ménopause, andropause et tous les ratés de zizi et de tromperies, et toutes les larmes et les cris, et toutes les errances, tous le temps du jour le jour qui écrase l‘âme et oublie les mots indispensables, il les a passés; et ça fait les nœuds de la corde pour s’agripper mieux; ne jamais se perdre.

L’amour vieux se connaît par cœur et pourtant ne voit que jeunes gens au bord de l’espoir dans les yeux.

L’amour vieux se ratatine dans le lit le soir et grinçouille au matin. Mais les baisers qu’il met sur leurs fronts en éclats de passé tendre sont leur veilleuse de vie.

Veilleuse accrochée au goutte à goutte de la transfusion quotidienne de l’amour vieux.


Mon amour, si brillant et si fort; de si loin nous ne serons jamais ensemble
...d’amour vieux.


Ut le 10/10/2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Ut - dans Les Amants
commenter cet article

commentaires

evy 16/10/2009 22:25


tres beau ce texte bon weeck end evy


Ut 17/10/2009 15:02


Merci Evy, de l'aimer.



simone 14/10/2009 16:24


Il y a un autre temps que celui des montres.


Ut 14/10/2009 21:45


Il y en a même plusieurs. Ici il s'agit de celui des montres.


Arthémisia 14/10/2009 16:02


Tu as raison...


Ut 14/10/2009 21:43


Un grand sourire pour toi ma Belle.


Simone 13/10/2009 21:15


Les centenaires qui s'aiment d'amour fidèle ne s'aiment pas d'amour vieux mais d'un amour de vingts ans, d'un amour de cinq fois vingts ans.


Ut 14/10/2009 15:08


Tu as raison. Mais le temps est compté, à la montre :)


Arthémisia 13/10/2009 20:12


l'écriture n'est trop souvent que du rêve...


Ut 14/10/2009 14:38


Pas grave Arthi: qui pourrait vivre sans rêves?????
Et puis il y a l'écriture vraie, celle des factures... et des lettres; des SMS d'amour...


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives