Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 17:30

 

DSCN0786.JPG

Mains - Dominique RENOU

 

 

 

La porte de sa chambre est fermée.

Je suis à l'ordi', au chevet de la petite fenêtre qui doucement coule le soir.

 

Et tout d'un coup c'est comme un parfum énorme qui envahi les oreilles le cerveau l'appartement, et jusqu'à la petite place dehors.

C'est la guitare qui bruine, qui ronfle, qui claque ou tonne, qui balance, qui rigole et pis aussi qui chouine.

 

C'est fiston à ses cordes.

Penché et avec.

Courbé et contre.

Le ventre en résonance au vibrant du chant.

Les mains qui dégroupent et étirent les doigts ; montent, glissent, serrent.

 

C'est le rythme vite ou sombre qui froisse les pensées et bouge les jambes malgré elles.

Qui danse la tête ; la fête.

Qui contre l'air et clame sa vérité.

 

Et des notes grimpées ou dégoulinées qui racontent un souvenir après l'autre, parfois ; ou une odeur ; comme une gifle de vent.

 

Et après que les mains aient tu les cordes ; que le ventre ait lâché l'osmose ; le silence en frissonne encore....

 

 

Ut le 30/05/2012

Nouvelle-image2.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lutin 01/06/2012 13:13


Une parfaite étude du corps avant de le mettre en peinture, c'est ainsi que commence le peintre.

Ut 02/06/2012 10:01



Toujours pensé que j'écrivais comme je peins, mais pas à cause du déroulé : à cause de chaque mot comme une touche de couleur


Merci de ta visite Lutin.



vendredi.M 01/06/2012 13:11


Fainéante.


 

Ut 02/06/2012 10:02



Non : trouille de m'attaquer à l'impossible pour moi. Impuissance, serait le mot... (sourire)



vendredi.M 31/05/2012 22:16


J'ai le sentiment qu'un souffle de Jean Giono est passé par toi aussi...Il va falloir que tu en écrives plus long, un roman, quoi !

Ut 01/06/2012 08:22



Rire !


Et pourquoi faire alors que c'est si simple de se faire plaisir comme ça, par petites touches qui ne demandent aucun travail ?


Bisouilles Callivero.



Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives