Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 06:49

 

pieds-traces.jpg

 

 

Jusqu'alors le gros orteil du petit était comme tous les gros orteils : il allait partout où vont les pieds, nus ou pas. Il allait.

 

Mais il a grossi.

Puis il a rougi.

Et fait mal au marcheur.

La marche se fit avec un seul gros orteil : celui qui restait normal.

Une marche à cloche-orteil, on peut dire.

 

Donc un soir de mal en trop, on a appelé doc ; et doc a pris une petite lame pour cisailler dans le rouge du gros orteil qui a saigné jaune, un peu.

Doc a aussi donné des pansements à faire, des médocs à prendre.

 

Après cela marcher se fit encore sur un seul gros oreil, parce que le soigné était trop épais de bandages pour se caler dans une chaussure : à la ville il faut mettre ses orteils dans des chaussures... ou ne pas sortir.

 

Marche à cloche-orteil s'affina, s'équilibra, devint plus souple et hardie ; presque invisible du mal.

 

Et aujourd'hui que gros orteil malade est presque guéri, le petit n'a plus qu'à apprendre à aller partout sur ses deux pieds. Nus ou pas.

 

Ut le 24/03/2012

Nouvelle-image2.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Ut - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

juliette 26/03/2012 08:57


Quand le "gros orteil" devient gros....que de misère


Grosses bises au petit "cloche pied"


 


Je me fais rare... du mal à être


Bises tendres ma chère chérie

Ut 01/04/2012 09:07



Prend le petit air de soleil, et fais-t-en un bouclier contre "mal"... et reste nous si belle ma chérie.



stellamaris 25/03/2012 11:02


J'aime beaucoup la marche à cloche-orteils ! Bises, Ut !

Ut 01/04/2012 09:00



Rire! Histoire ancienne, maintenant.


Baisers Michel.



la vieille dame 25/03/2012 09:24


D'une petite chose une ritournelle, tu as l'art des conteuses. 

Ut 01/04/2012 09:00



Ma chère vieille dame, je t'envoie un petit air à plaisir tout exprès.



Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives