Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 11:58


Mon fils; si un jour je meurs.
…Parce qu’on ne peut pas imaginer, mais il se fera, le temps d’une infime seconde, où nous ne serons plus jamais; nous deux.
Si moi avant toi.
Tu seras orphelin…
Ce sera si trop dur après tout ce temps ensemble… mon enfant!
Dans ton existence il n’y aura plus mon ventre, mes bras, ma voix, mon odeur, ma couleur de temps sur toi.
Tu seras vide.
Si vide et si seul qu’il ne faudra pas l’oublier, pour le pansement d’âme: l’Art! Le Merveilleux.
Pour respirer sans moi mais avec; et Vivre!

Alors tu pourras te souvenir de ta mère.
Et il faudrait que ce soit comme te rappeler que j’aimais:
Tout cet Humain, qui parle, qui m’a tenue droite et fière et belle.
Si droite, qu’avant ma mort, Ils n’ont pas réussi… à me faire tomber.

Il te faudrait écrire et raconter et dire; à Ton encre.
Et surtout pas oublier qu’avec les sons des mots si vrais, si justes, il faudra la beauté de la phrase: le dire, comme on esquisse, comme on compose: c’est ça le Sens!
Je te laisse tous les miens de mots; un peu en vrac; un peu partout, mais ils sont à toi. Et devant toi à ton enfant… j’espère!
A ton enfant avec tes mots à toi: de ceux que tu poses déjà, émerveillé de cette jouissance à… Créer…
Alors…
Il te faudra lire! Tous les mots… enfin, les Beaux! Et prendre le voyage avec eux.
Je te laisse ma pauvre vieille bibliothèque, amputée des dons, des perdus, des laissés au passé des guerres de vie.

Il te faudrait aussi peindre les couleurs, sur papiers, bois, toiles, cartons, verres, tissus, murs… cathédrales de n’importe quoi… mais les chanter. Illuminer!
Je te laisse mes tubes et mes pinceaux; et même un vieux fond de térébenthine (pour l‘odeur). Prends en soin:  ils m’ont coûté la faim.
Plus tard: touche les, caresse les, met toi du rouge et du blanc et du bleu sur les doigts; quelques fois… ils s’accorderont à ta main, peut-être…
Et il te faudra bien Regarder: entrer dans les musées, galeries, expos… avec toujours ce petit frisson de silence qui précède l’ouverture, la naissance au merveilleux peut-être, là; juste là! Universel et pourtant Unique.. et pour Toi!

Il te faudra, souvent, t’envahir la musique; note après note; et puis toutes ensemble, pour qu’elles chantent pour Toi; essuient la grisaille des jours; passent le chiffon immaculé de l’infiniment beau sur tes larmes, ta pauvre vie parfois; ce Temps… Et écouter encore. Et aller dans les églises aux veilles de Noël; respirer Bach; te remplir du «Gros» comme l’appelait Bobin.
Là je ne te laisse pas grand-chose: Ils m’ont volé tous mes vinyls.
Mais déjà j’entends comme tu écoutes le pauvre vieil ordi où tu fouilles, fouilles, pour trouver Le frisson!

Et aussi il ne faudra pas faire comme moi, qui n’ai jamais retenu rien: Apprendre, te remplir et apprendre!…
Et Donner!

… et continuer de me pleurer dans un chant Immense…. d’encres, de couleurs et d’instruments.

Maman.

Ut le 10/11/2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Ut - dans Mes gosses
commenter cet article

commentaires

callivero 13/11/2009 19:29


Tu as encore le temps pour vivre, et tu as raison, l'art, c'est ce qui sauve l'humanité ! C'est l'esprit...Finalement, n'est-ce pas l'essentiel de notre être ?


Ut 13/11/2009 22:58


Oui: l'essence et l'essentiel!
D'ailleurs tu verras (ou pas, selon:)) demain... comment il va, l'art!!!
Bisous.


Renard 13/11/2009 03:04


Somptueux....


Ut 13/11/2009 13:29


...


Lmvie 12/11/2009 18:18


Le "tant pis" était pour l'incompréhension qui viendra peut-être d'ici un peu plus de travail...(je suppose que tu travailles sur la tienne de mère non ? plus dur quand c'est soi même hein ? mais
laissons tout ceci)et je n'avais pas l'intention de disparaître du tout jolie note !

"Toute griffe dehors" tu n'as pas besoin de me le faire remarquer le texte le faisait déjà savoir !!!

Mais un jour, plus tard, quand tu seras prête...

Je t'embrasse


Ut 13/11/2009 11:47


Rire!
... apprendre pattes de velours... et pourtant j'ai un bon prof à la maison, avec la petite Cali...
Et oui, tout s'apprend; la compréhension aussi; mais savoir entendre et comprendre.... :)

Baisers Lmvie.


balaline 11/11/2009 23:46


Il restera bien un bouquet de Beau,même si après....nous ne serons plus;si, nous serons encore !


Ut 12/11/2009 16:14


Oui, ne serais ce que dans la forme des yeux de l'enfant; ou de la bouche; ou de quelques gestes. ..:)
Bisous.


saadou 11/11/2009 23:09


moi c'est tout pareil mais à l'envers!


Ut 12/11/2009 16:13


Je sais. J'ai beaucoup pensé à toi; enfin, à vous deux, en l'écrivant.
D'ailleurs je pense tous les jours à toi. Tu es une sorcière d'amour :)


Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives