Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 11:48

 

juin2011-016.JPG

 

 

Et voilà venu le jeune temps impatient qui détricote l'ancien temps patient.

Il m'est heure à regarder les mailles se dérouler, laine toute frisée du temps construit si longtemps.

Maillage de sueurs froides, de tendresses infinies.

Tricot d'amour    à terre.

 

Pour les mailles à l'endroit il va vite, c'est sans douleur ; mais le jeune temps impatient lutte contre les mailles à l'envers, bien recroquevillées sur leurs noeuds de tout ce temps. Ca lui prend des colères et des paroles et des ruades ; et la laine s'effiloche, accroche au vieux temps patient qui refuse le démailler-mourir.

    A terre le tricot d'amour.

 

Quelle mémoire, des mailles patientes contre les intempéries de vie, pour le protéger à présent ?

Saura-t-il ce jeune temps, réinventer le tricotage d'un pull de temps patient ?

 

Ut le 14/08/2012

Nouvelle-image2.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

renaud 04/09/2012 17:59


Ut, pour bien tricoter et détricoter le temps il faut avoir les nerfs en pelote.


Ensuite tu peux prendre pour devise: " il n'y a que la maille qui m'aille "


Amitié.

Ut 12/09/2012 22:33



Mais bien sûr que j'avais les nerfs en pelote (s)


J'ai jeté la laine, comme ça je n'y pense pas ;)


Et je voulais te dire (mais sur ton blog il y a vraiment trop de commentaires !:)) : j'adore ta poésie ; et ce mystère qui entoure toujours les passants à qui dans l'instant nous avons construit
un passé un présent et un avenir.... à rêver des heures...


Amitié too.


 



tilk 02/09/2012 00:04


toujours aussi bien écrit...


besos


tilk

lutin 21/08/2012 19:40


Ta lecture me fait penser à Pénélope, oui patience, être est une longue écharpe dont on attend toujours les nouveaux rangs

Ut 12/09/2012 22:27



Jusqu'au jour où "on" n'a plus besoin de l'écharpe : "on" se fait laine ailleurs ou tout seul...



lasidonie 19/08/2012 09:54


Lorsque la laine est belle, le jeune temps la détricote, en prend soin pour faire pull neuf , aincsi caché dans les fibres survit quelque chose de l'ancien ; Sinon il fait table rase ...


N.B. Mes coms restent souvent cachés dans le blanc de ta page !

Ut 12/09/2012 22:26



Vite j'ai couru ouvrir le blog : je vois tes commentaires ma belle. C'est peut-être quand tu les écris que cela fait pâle sur pâle ; pis ils prennent leur place tes coms ; ils s'installent
chez-eux chez-moi, me chaleur doucement....


Et puis n'oublie pas que je mets des semaines à publier les coms, parce qu'il faut que je les valide... 



juliette 17/08/2012 17:53


ma douce, comme j'aime te lire, ton écriture est une oeuvre d'art mousseuse


 


bises tendres ma  chère chérie

Ut 12/09/2012 22:19



C'est ta douceur à toi qui traduit comme ça


Mille baisers ma tendre amie.



Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives