Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 11:33



Salvador DALI


Je vois comme un petit visage, brun ou doré, penché à l'ordi'.

A écouter les autres qui chuchotent ou qui hurlent.

A vivre par pensée interposée.


Au début les yeux ont choisi où se poser : là où ça résonne si bien à son âme.

Maintenant l'âme se laisse porter : lit ; écoute ; écrit un com' ici ou là.

... Pour qu'on lise à son tour....

Dans un monde absent ; le monde silence de l'infini espace anonyme.

Là où il n'y a point d'heure ou de temps... un présent à rien d'autre qu'essayer de comprendre, d'imaginaires, Sa Vérité; en traversant le filigrane de toutes les autres vérités écrites.

Blogs imbroglios encastrés les uns aux autres.

Journaux intimes dont on découvre souvent que le mot a dit, sans même prévenir....


Alors,

Voluptueusement lire.


La volupté serait-elle sagesse? Sagesse de l'instant qui ne demande, ne promet rien à demain? Qui respire au rythme du besoin maintenant?

Volupté : ce mot tellement plein et avide! Rond et d'attente! Clos sur le reçu accompli, rassasié... et ouvert à tous les sens pour jouir encore....


Volupté des blogs ; comme une caresse quotidienne pour tirer loin la solitude aveugle et sourde.

Blogs en rideau contre l'ennemi souffrance, vieillesse …. absence à l'orgasme … des corps....

Rencontres interdites.


Blogs oreille et don.

D'eux à l'autre, visage brun ou doré ; penché à l'ordi.


Ut le 28/11/2009




Partager cet article

Repost 0

commentaires

&ndré 05/12/2009 16:56


Ah, Dali,combien de fois mes pas m'ont conduit à Figuéras, l'ivresse...quelques pas encore Cadaques...blanche et bleu d'azur transparent, Port Ligat petits sentiers..
à  petits pas..  mesurés... éblouissement des éclairages uniques, aveuglants de beauté.
Les blogs : un monde virtuel, un refuge, nous faisant perdre les réalités, la vrai vie...oubliant parfois, nos proches,nos familles  nos amis , nos voisins...attention au réveil,
la  vie devant un écran ou la vie devant la vie...
bisut...


Ut 05/12/2009 19:50


J'aime beaucoup bisut... ça resservira :)

Joli commentaire André.


Arthémisia 01/12/2009 14:38


Et bien moi je trouve que ce Dali là est très bien venu, d'abord parce qu'il nous parle de rêve...ce que somme toute la porte du net nous procure, et puis
comme tu l'as dit Ut, de naissance. Le net n'est-il pas aussi une seconde vie, un prolongement de la 1ère, enfin quelque chose de l'ordre de la génèse, et de la sur-vie, de l'ouverture à un nouveau
monde?
Mes bises à toi, mon Ut
Arthi (le retour ...pourvu que ça tienne!)


Jackie(Arc-en-ciel) 01/12/2009 10:55


C'est une torture... une torture-plaisir. Fou désir-besoin de rencontres, de partages, d'émerveillement... puis je me retrouve à la fois exangue et remplie. Epuisée, enfermée... dans une boite
écran ! mon esprit dissocié de mon corps. Arg !
Au secours âmes-blogs, je vous aime ! ! !
Alors oui, rompre la coquille, renaître dans l'équilibre du réel et du virtuel... se qui nous compose finalement.
Je t'embrasse Ut.
(pour le dessin , choisit une photo à la place, je le trouve un peu terne...)


Ut 02/12/2009 23:21


Oui.... exangue et remplie....!

Baisers.


katherine 01/12/2009 02:03



La volupté des blogs! Ah!!! Question fatidique...
S'ils sont oreilles et don, je ne sais si j'en fais encore partie...
Mais chaque visage, chaque mot est ce que'il est...
Moi, à la volupté je répondrai par ce mot fatidique : désir!!!!!
Avec tt mon amour Ut



Ut 02/12/2009 23:23


Je crois que tu as trouvé le mot vrai ma Kath.
c'était un essai sur la volupté... et en fait c'est un désir... les mots se trompent :)

Je t'embrasse doucement.


fanfan 30/11/2009 22:52


jeune ou moins jeune;.on se laisse emporter par la lecture, par toutes ces vies qui se croisent dans l'infini .. on oublie le temps et peut-être la vraie vie!!  mais la volupté sans doute!!


Ut 02/12/2009 16:21


Oui, on oublie un peu... et alors il faut remettre en route la vraie montre avec les vraies aiguilles.... ou danser la quadrille! :)

Baisers Fanfan.



Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives