Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 21:04

Quand même, avant d'écouter, protégez vos oreilles :)

 


Pilou-pilou

 

 

Il y avait quatre yeux à lunettes ovales rangés les uns à côté des autres au-dessus de la ligne molle des dossiers des banquettes du wagon.

Ils avaient l'air perdus tous les quatre ; ils cliquettaient leurs regards ahuris de droite à gauche pis tout droit vers le fond :

le train était bourré de musique arabe, de bambous à banderoles, d'écharpes rouges et noires, de téléphones qui vibraient et se répondaient, de grappes de supporters du RTC.

Ca riait et criait et discutait fort, debout assis ou les uns sur les autres.

Et le train balançait à toute vitesse sur les penchés heurtés des rails de Toulon à Marseille.....

 

Ca s'était le matin.

 

Le soir le train a eu mal aux côtés tout contre le vent ; mal à son sol martelé et sauté dessus ; mal à son toit bourré de coups de poings alcoolisés et hurlant « Pilou pilou... »

 

Ut le 18/09/2010.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jardin zen 21/09/2010 20:40



PILOU PILOU
je n'ai pas pu faire mieux  !! 
du vécu ça madame !!! le sport émulsionne .....je ne serais pas à l'aise dans ce compartiment
dans lequel je voyage avec toi
bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz



Ut 21/09/2010 21:05



C'est déjà pas mal, d'autant que ça sort complètement des compétences de ton jardin! :)


Je n'ai pas trop aimé non plus ce voyage là : quel chahut!


Bisous petit Jardin.



Arthémisia 20/09/2010 17:09



merci....



Arthémisia 20/09/2010 14:35







Ut 20/09/2010 14:41



Bisous.


C'est pour toi que je l'ai fait!



Arthémisia 20/09/2010 14:14



Comment as tu fait? Je suis jalouse car moi je voulais ça en noir et rouge!



Ut 20/09/2010 14:30



 


PILOU


 


PILOU


 


 



Arthémisia 20/09/2010 10:52



Ils sont pour Marseille....



Ut 20/09/2010 14:11



 


PILOU


PILOU!



Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives