Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 12:29

 

Silhouette-cacahouete de toula

 

Silhouette-cacahouette de Toula sur "Anythingelse"

 

Il faudrait le dire au vilain petit canard.

 

Parce qu'il y a toujours un vilain petit canard.

Celui qui prend les coups.

Tu sais.

Tu sais bien : quand il y a de l'orage partout et tout l'temps ; quand tu passes d'un éclair à l'autre ; quand tu ne sais plus où respirer....

Quand le monde entier se goinfre de toi ; quand le bien et le mal c'est que dans ta tête, et que ça ressemble pas à ce qu'en disent les autres... mais tellement pas, que même ton nom ne veut plus rien te dire....

 

Voilà : si c'était un jour comme ça?

Un jour où t'as toujours tort.

Un jour de mal au crâne définitif, de brouillards, et de mailles à l'envers.

 

Peut-être...

Peut-être qu'il n'y aurait que la flotte : cette grande gigue de vagues et d'écume, qui t'aurait bercée un peu? Roulée, déroulée, caressée, enveloppée.

Un peu.

Peut-être....

 

Si tu avais pu la joindre. T'y joindre....

 

Rien que d'y penser.

Tu sais.

 

Tu sais bien que ce jour là il faudrait te le dire comme ça. Doucement. Au pouls de la vague ; à ton vague ; dans l'or du rêve vieux.....

 

Vilain petit canard...

 

Ut le 17/08/2010

Nouvelle-image2.gif

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jardin zen 23/08/2010 09:08



ezt tu pourrais te laisser porter et bercer ,sur la douce vague ........
bizzzzzzzzz



Tanira 20/08/2010 22:15



On me l'a fait comprendre autrement et cet autre, je le suis devenue. Rebelle à la vie définie, alignée, moulée. Vilain petit canard a compris que tout va de l'intérieur vers l'extérieur et non
pas le contraire.
Douce nuit à toi qui me régale de tes mots ainsi posés.
Bises



Ut 20/08/2010 22:46



Prends soin de ton brin de lune dedans Tanira.



simone 20/08/2010 09:25



A double tranchant ces armes pour la vie...



Russalka 20/08/2010 09:18



J'ai été ce vilain petit canard
le regard des autres et leur inquisition
leur revanche permanente sur celle que j'étais
dérangeante sans nul doute
m'était comme une muraille d'eau
et puis un jour
j'ai eu la clef de ces pierres silencieuses qui n'en pensaient pas moins
les ouvrant j'ai écroulé le mur... et la vague!



Ut 20/08/2010 21:34



Parce que tu es un  diamant. Seul le diamant peut couper l'eau....


Je t'embrasse tendrement Viviane



Arthémisia 19/08/2010 13:01



@ FDB : je crois que cette force est peut être en partie innée (à voir???) mais surtout quelque chose d'acquis :


- par l'éducation, la mise en face des questions, la liberté que les parents laissent à leurs enfants de faire leur choix, de prendre leurs responsabilités,
de se confronter dès le plus jeune âge à la question des alternatives.


- puis par la vie adulte qui elle aussi nous oblige à garder nos partis pris, à nous affirmer, à ne pas être d'accord, à lutter très très souvent pour avoir
simplement le droit à la parole, autant dire le droit d'exister, le droit d'être entendu, vu et reconnu.


J'ai constasté que les personnes auxquelles ont a toujours dit OUI, qui dès leur prime enfance n'ont pas eu à se confronter à leur propre pouvoir
décisionnaire, sont ainsi les plus vite déboussolées devant les rudesses de la rencontre avec les "canards".


Plus tôt on se construit, mieux on est armé pour la vie,non?


 



Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives