Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 15:20

Porte ouverte.
Du sang plein les murs, partout par terre.
Une femme maigre et hurlante au corps déchiré.
Un homme hébété, la rage au fond des yeux, au bout des poings.
Un tout petit enfant même pas étonné.
Deux flics pour arrêter l'enfer.

--------------------------------------------------------------------------------

Porte ouverte.
Femme muette.
Blancs secours penchés en réanimation.
Quand ils arrêtent les gestes, quittent la maison, ils laissent aux deux flics le corps mort d'une jeune garçon.

--------------------------------------------------------------------------------

Porte ouverte.
Plein d'enfants noirs pieds nus sur les tomettes glacées.
La crasse et son odeur.
Un bébé posé qui pleure.
Les deux flics mettent tout le monde à l'abri
... Même pas une clé pour refermer la porte.

--------------------------------------------------------------------------------

Porte ouverte.
Gamine de quinze ans.
Taudis.
L'hiver qui entre par l'unique fenêtre brisée.
Bleus au visage de l'enfant qui veut pas qu'on l'emmène, qui a peur du grand frère affamé.
Les deux flics ont quelques minutes pour la convaincre.

--------------------------------------------------------------------------------

Porte ouverte.
Clair appartement cossu.
Jeune-fille qui sort de la douche enveloppée au doux d'un peignoir.
Violée toute la journée.
Regard du père qui me balance:
"Où t'étais, dis, le flic? A flanquer des PV?"

--------------------------------------------------------------------------------

Porte ouverte.
Folie en furie.
Tout balancé dehors.
Et hurle et jette sur les deux flics ... qui ne peuvent que la menotter au lit.
Ambulance, hôpital blanc.
Femme entravée au brancard qui hurle encore..........

Ut le 28/08/2008*

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives