Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 16:45

Villa-Tamaris-le-08042012.jpg

 

 

 

Villa-Tamaris-le-08042012--9-.jpg

 

L'air ne sait pas le mot qu'il forme

bien qu'il sache vous le souffler

 

ainsi reste-t-il disponible

toujours effaçant ce qu'il dit

 

autrement qui pourrait encore

respirer ce tas de mots dits

 

Magali LATIL

 

 

 

 

 

Dessin (détail bien pauvre de mon foutu téléphone qui ne sait pas ce que doit être une photo!!) et texte de Magali LATIL :

Une merveille à se mettre au creux du coeur, là où personne ne pourrait froisser les minuscules mailles vertébrales du lange au linceul.

Je suis remontée de cette expo en sous-sol de la Villa Tamaris à la Seyne sur mer, avec l'impression de sortir d'un corset de silence...

Ut le 08/04/2012

Nouvelle-image2.gif

 

Repost 0
Published by Ut - dans Peinture
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 07:40

DSCN0216

C'est la création d'une galerie de peinture : ici
Si vous pouviez y trouver un peu de bonheur, déjà.....
Baisers.
Repost 0
Published by Ut - dans Peinture
commenter cet article
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 07:00
Repost 0
Published by Ut - dans Peinture
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 08:41
                   
Anne                                                                                        Ghislaine

J'ai compté: ça faisait (maintenant je peux le mettre au passé!) 22 ans que ma vieille boîte d'huiles et mes pinceaux étaient rangés.
22 ans que je les époussetaient à chaque ménage.
22 ans qu'ils attendaient....

Et voilà qu'une sorte de fée m'a emmenée à son atelier.
Faire des portraits! Tu penses, moi qui n'ai jamais dessiné!!!!

Ils étaient là, les besogneux de l'art, avec leurs papiers, leurs crayons, leurs mines, leurs aquarelles... ils s'appliquaient, soupiraient, tentaient l'ultime sur mon petit visage maigre et taillé comme une olive noire qu'on aurait oubliée.

Ils m'ont soufflée!
Pas un ne m'a vue pareille... mais j'étais exactement exacte... et multiple!

Le visage a changé sur la chaise de pose.
J'ai pris un chevalet; bataillé pour ouvrir mes tubes vieux avec une pince...
...Il manquait le blanc! Mon blanc d'argent dont je ne peux pas me passer!

Alors tant pis: comment voir les couleurs et ne pas y plonger?...J'ai mis mes doigts dans la palette.
... Et j'ai commencé par les cheveux.
Et Anne et Ghislaine sont nées....!

Et demain j'aurai du blanc; du blanc d'argent.
Et ça sent la térébenthine jusque dans mon lit.
Et même si mon chevalet a été mangé par les asticots; et même si je n'ai plus la lampe pour y voir clair: mes pinceaux, mes tubes d'huile sont là.... Ils ont repris mon regard et ma main; ils m'ont rendue l'âme que j'avais perdue...

Merci! Merci à toi mon amie, ma soeur, ma luxuriance!
Jamais je n'oublierai, jamais je ne renierai.... tu m'as poussée vers moi, tu m'as balancée par dessus l'abîme de toutes mes pauvres vies dehors.... Je n'y retournerai pas!
Je ne regarderai plus jamais derrière.

Elle est là Arthémisia:                                    
















Détail de lazarre
Copyright © Arthémisia

Ut le 03/11/2009






 

Repost 0
Published by Ut - dans Peinture
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives