Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 21:18

C’est un jour de vacances d’automne dans le petit village des Houches. La vallée s’imbibe doucement d’une lumière translucide et froide qui fond au fil des heures l’herbe lumineuse de givre, jusqu’à la transformer en boue rase; qui peint les mélèzes droits et pointus comme des glaçons de ciel; qui touche à peine les sapins des haies, en hibernation sous cape d’étoiles blanches.
Margueritte, la grand-mère, dit à Nine: « Aujourd’hui tu vas à la ferme des Jean te faire couper les cheveux ».

Nine a onze ans; elle n’est jamais allée à la ferme; elle boude un peu avec ses grands yeux noirs de reproches en regardant les lourdes mains de Margueritte frapper le torchon dans lequel elle a entortillé les patates toutes nues de leur peau.

Nine adore Margueritte, et ses cheveux blancs qu’elle noue en rond chignon sur son cou; et le vieux tablier gris qui ceint toujours son ventre à tant d’enfants, dont le nœud, derrière, retombe sur ses larges fesses. Margueritte est un constant mouvement, de tôt matin à jusqu’après souper. Elle est toujours avec un sourire quand ses yeux tombent sur Nine. On dirait que Nine l’illumine.

A suivre ... :)
Ut le 26/02/2009

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Catheau 03/02/2010 14:51


Que tous ces petits détails sont justes! J'aime beaucoup ce texte. Et merci, Ut, de vos commenatires sur Papier Libre.


Ut 09/02/2010 11:55


De rien : si je mets des commentaires, c'est que j'aime ou que ça m'a procuré du bonheur!
Merci d'avoir fouillé..... :)


R.aime 27/02/2009 18:20

c'est beau les relations enfants, grands parents !

katherine 27/02/2009 16:00

J'attends la suite avec impatience. Tu as l'art de narrer les histoires...
Baisers ma clé :)

Dominique 27/02/2009 10:48

C'est très beau . A quand la suite ??

Bisous Ut

Bominique

Stellamaris 26/02/2009 23:22

Magnifique ... Bises.

Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives