Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 08:06

 

Etats-Unis.JPG

Extrait de la très belle expo-photos à l'Hôtel des Arts de Toulon en ce moment

 

 

Il ya des voix gaillardes qui sonnent sur la place par dessus le refrain du duo d'eau de la fontaine. Il y a des bruits d'objets déplacés, de pas.

Dedans, les longues feuilles de la plante prennent un bain au soleil de la petite fenêtre grande ouverte. Elles vont avoir soif.

La chatte s'est posée à l'ombre sur la table, et toilette lentement ses yeux devant toute la lumière dehors.

Le chien-canapé a mit son nez humide dans les coussins, oreilles à l'affût, et fait semblant de dormir.

Une machine tourne le linge dans un va et vient doux de mousse.

La cuisine est encore allumée ; le lit du grand défait :

La nuit n'est pas si loin ; et pourtant le jour est grand ouvert et les filles ont déjà mis leurs jambes à l'air qui sent le sel et la crème à bronzette.

Bientôt la mer sera bleue comme une vie san fin, et elle aura posé dessus tout son profond un voile d'au translucide pour nous alléger du violent de l'été.

 

Ut le 25/05/2012

Nouvelle-image2.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stellamaris 27/05/2012 09:13


Encore un très beau poème en prose ... Et c'est vrai que la photo est exceptionnelle ! Bises, Ut !

Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives