Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 19:42

 

Dans le casque le sax criaille pointu, enroué ; et puis s'étrangle.

Un sax à voix de rouille.

 

Hachuré loin, un disque râcle sa vieille chanson frippée exprès par les doigts du jeune.

Vieillard de 45 tours qui n'en finit plus de sur-sauter.

 

Et là, la mer tangue doucement ; à vide.

 

 

Ut le 12/09/2012

Nouvelle-image2.gif


Partager cet article

Repost 0
Published by Ut - dans Nine
commenter cet article

commentaires

Alain 03/10/2012 13:23


Bon, bien sûr tu as encore changé d'email... On te parle comment, alors ?


 


Je t'embrasse et je t'aime.


 


A.

juliette 16/09/2012 15:13


j'aime trop te lire (comme disent les enfants) tu surgis entre les lignes malicieuse, inventive


Busous ma chère chérie

Ut 24/10/2012 21:38



Ma chère chérie :)



lasidonie 16/09/2012 12:30


Le vieillard de 45 tours aux blessures ouvertes en perd la mémoire fixée sur l'instant d'une note, l'heureux sur lequel il gémit inlassablement. Et la mer tangue de sa plainte.


Toujours un plaisir de relancer l'écriture ici. Bises Ut

Ut 24/10/2012 21:36



.... petite merveille en complément,


comme nos pseudos...


Merci.



stellamaris 12/09/2012 22:54


Presque pas de mots, et la poésie est déjà là ... Bises, Ut !

Ut 15/09/2012 08:04






Bises Stellamaris.



Présentation

  • : Le blog de Ut
  • Le blog de Ut
  • : Juste un Cri d'elle à eux.
  • Contact

Profil

  • Ut
  •  Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. 
donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.
  • Elle est comme la note, volatile et grave. Elle écrit comme elle peint: pour oublier de se souvenir, et donner en partage; participer à l'ouvrage. donner l'encre ou les couleurs de sa symphonie à une note.

Texte Libre

Recherche

Archives